bandeau
Cultes de saint Vigor
Lieux de cultes
par ordre alphabétique
des communes
VIROFLAY (Yvelines)
Commune de l'Ile-de-France, à l'ouest de Paris.

Ici il n'y a pas de rapport direct avec l'évêque de Bayeux.
Marie-Madeleine Bocquet, épouse Mercier, était la nourrice du duc de Bretagne et du duc d'Anjou, futur Louis XV. En 1770, un de ses huit enfants, Louis-Vigor Mercier fait construire une demeure à Viroflay, baptisée château Saint-Vigor. Il ajoutera alors "de Saint-Vigor" à son patronyme.
Cette demeure et ses jardins sont inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.
Merci au "Service Archives-Documentation de la Mairie de Viroflay".

photo photo

Cité du clos St-Vigor, zone résidentielle privée.

A droite, pavillon St-Vigor et jardins 34 rue Jean-Rey, 18e siècle, classé MH, appartenant à une société privée.


photo photo photo
Portail avec marquage SAINT VIGOR, et au centre la façade du pavillon St-Vigor.

© jc Ferrand, 2005-2017
© jc Ferrand / jfD, 1999-2018  -  Mises à jour  -  Aide et info légale  -  W3C HTML 4.01  -  W3C CSS
Depuis le 19/01/2013 : Nb total de visiteurs: 34951 - Nb de visiteurs aujourdhui: 10 - Nb visiteurs connectés: 1